Retrouvez les évènements et stages à venir

Oct
8
jeu
Formation continue du mois d’Octobre @ Hôtel Le Lumière, Lyon
Oct 8 @ 9 h 00 min – Oct 10 @ 18 h 00 min

Jeudi 8 octobre :
Journée consacrée au travail de l’Institut.

Vendredi 9 octobre et
Samedi 10 octobre :
Le programme n’est pas tout à fait finalisé dans l’ordre des rubriques, mais voici les sujets qui seront traités :
– Etude de cas cliniques
– Positionnement des points des mains (Dr. Agnès Perrier-Firbal)
– Positionnement des points des pieds (Dr. Marie Régina Allain-Omores)
– Traitement du burn out en acupuncture (Dr. Danièle Mertad)
– Les symptômes 風 Fong, 厥 Tchué, 痺 Pi, 痿 Wei (Dr. Francis Gasq)
– Etude étymologique des noms des points (Martine Pierron)
– Etude du ciel.

Déc
4
ven
1er cycle de formation @ CMRP Notre Dame, Chamalières
Déc 4 @ 9 h 00 min – Déc 6 @ 18 h 00 min

Le 1er cycle est fondamental.
Les notions abordées servent en pratique courante.
Même si par la suite on est amené à étudier des systèmes de soins plus spécifiques, le contenu de ce cycle est la base du travail de l’acupuncteur.
Ici, l’étudiant apprend la physiopathologie telle que la conçoit la Médecine Traditionnelle Chinoise.
Il apprend également l’arbre diagnostique qui, à partir d’une classification des symptômes, permet de déterminer l’outil thérapeutique adapté à la situation (aiguille ou cautérisation à l’armoise) et la conduite du traitement.
Il apprend l’organisation des points d’acupuncture et les moyens de les localiser de façon fiable.
A l’issue de la formation, tous les points ne sont pas connus, bien sûr, mais l’étudiant est capable de les localiser en fonction de ses besoins.
Il pourra alors les piquer et/ou les chauffer à l’armoise.

Une partie de ce premier cycle est également consacrée aux techniques propres à la pédiatrie et à la rhumatologie.

En matière de pédiatrie, il faut savoir qu’en-dessous de l’âge de 6 ans, l’enfant ne possède pas le système des points d’acupuncture de l’adulte.
Avant 6 ans donc, l’enfant ne reçoit pas d’aiguille ni de cautérisation. On le soigne grâce à un ensemble de points répartis en projection de la colonne vertébrale et sur les membres, voire les extrémités.
Ces points doivent alors être stimulés par de petits tapotements jusqu’à la rubéfaction de la peau. A chaque pathologie s’applique sa série de points.
A partir de 6 ans et jusqu’à l’âge de 12 ans, l’enfant sera traité par la même technique, mais sur cette tranche d’âges, les premiers points définitifs apparaissent, et il est alors possible d’envisager la pose de quelques aiguilles, voire de chauffer des points.

Le séminaire sera animé par les Drs. Francis Gasq et Patrice Fournier.